Action de solidarité avec les antifascistes Russes – 20 mars 2012

Action de solidarité avec les antifascistes Russes

Mardi, le 20 Mars à 18h30 un rassemblement aura lieu devant l’ambassade de Russie [à Paris] en soutien aux 5 antifascistes de Nijni Novgorod accusés d’avoir créé une organisation extrémiste «Antifa-Rash». Par cette action nous exprimons également notre solidarité avec l’antifasciste moscovite Alexeï Olesinov (« Chkobar »), avec les membres de « Pussy Riot » et les proches de Nikita Kalin, un antifasciste tué récemment à Samara en Russie.
Les 5 de Nijni Novgorod

Artem Bystrov, Albert Gaïnoutdinov, Pavel Krivonosov, Dmitri Kolesov et Oleg Gembarouk ont plusieurs chefs d’inculpations. L’accusation principale est d’avoir créé l’organisation extrémiste «Antifa-Rash», qui aurait comme but, selon la police, d’agir violemment envers «les groupes sociaux» : «des skinheads, fans de foot» et «les citoyens riches de Russie». Ils risquent jusqu’à 7 ans de prison.

Tout au long de l’année de l’enquête, la police a fabriqué des « preuves. » Des cartes de membre de cette organisation imaginaire ont été imprimées et jeté par la police pendant les perquisitions chez les militants (en avril 2011.) Les statuts de « l’organisation Antifa-Rash » ont été « retrouvés » sur l’un des ordinateurs confisqués pendant ces perquisitions. Selon ces statuts, « l’organisation » aurait une hiérarchie stricte, un leader autoritaire à qui on doit obéir et un système punitif contre les récalcitrants (on reconnaît ici le style et la logique policière.) De plus pour prouver leurs dires, la police a usé de torture physique et psychologique contre les accusés et aussi contre les pseudo-victimes : des houliganes nationalistes.

Plus d’info : avtonom.org/nn
Pussy Riot

Le samedi 3 mars 2012, Nadezhda Tolokonnikova et Maria Alekhina de « Pussy Riot », ont été interpellées par les forces de police et accusées (sans preuves) d’avoir participé à une « liturgie punk » face à la cathédrale du Christ Saint-Sauveur à Moscou. Le juge a décidé d’écrouer les deux jeunes femmes pour une période de 2 mois en attendant le jugement décisif. On les accusent d’« atteinte grave à l’ordre public » crime passible selon la loi russe de 7 ans de prison. Elles ont toutes les deux des enfants de 4 et de 5 ans.

Plus d’info : freepussyriot.org
Alexeï Olesinov

Un antifasciste moscovite, Alexeï Olesinov, a été arrêté le 12 février 2012. Il est accusé d’avoir commis des actes de violence dans un club à Moscou : «Vozdukh», le 17 décembre 2011. Pourtant, c’est lui et ses amis antifascistes, qui furent attaqué ce jours-là par les vigiles du club (des nationalistes).

Plus d’info : avtonom.org/people/aleksei-olesinov
Nikita Kalin, un anifasciste assassiné

Nikita Kalin, âgé de 20 ans, anarchiste et antifasciste, qui participait au mouvement pour des élections honnêtes, a été assassiné le 9 février 2012 à Samara : sa ville natale. Un des policiers, lors d’une conversation privée a dit à Elena Kalina (mère de Nikita), que l’homme arrêté et soupçonné d’être l’assassin de son fils, faisait parti d’un groupe de néo-nazi. Les proches de Nikita redoutent que l’affaire soit étouffée.

Plus d’info : avtonom.org/people/nikita-kalin

Quand ?

Mardi 20 mars, de 18h30 à 19h30

Où ?

A côté de l’Ambassade de Russie
Au 40-50 bd. Lannes, 75016 Paris

[ Métro: Rue de la Pompe, RER: Av. Henri Martin ]

Ce rendez-vous se fera avec l’aide du Comité Tchétchénie (qui manifeste tous les mardis aux même heures et au même endroit depuis des années; respect et merci à eux), et se passera dans le cadre des journées de la solidarité international avec les antifascistes de Nijni Novgorod.

Les premières réunions au tribunal doivent commencer le 16 mars.

À propos de partisans

Un groupe de l'Action Antifasciste en Ile de France

Publié le 19 mars 2012, dans Comuniqué. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Action de solidarité avec les antifascistes Russes – 20 mars 2012.

Les commentaires sont fermés.